Pourquoi le développement de la petite enfance est-il la base du développement durable ?

Avec l’adoption des Objectifs de développement durable (ODD), un programme pour 2030 servant de charte pour le développement universel du 21e siècle, nous vivons une année décisive pour le développement international. Ces nouveaux ODD reconnaissent que les enfants sont les agents du changement s’ils utilisent leur potentiel infini pour créer un monde meilleur. Comme l’a dit le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, « Les Objectifs de développement durable reconnaissent que le développement de la petite enfance peut participer à la transformation que nous espérons réaliser au cours des 15 prochaines années. »

 

better brains
Lisez ‘Building Better Brains’  ici.

La question suivante se pose donc : comment le développement de la petite enfance (DPE) peut-il être un moteur de la transformation que nous voulons réaliser d’ici 2030 ?

L’objectif du programme est clair : éradiquer la pauvreté et la faim, rétablir la dignité humaine et l’égalité, protéger la planète, gérer les ressources naturelles, promouvoir la prospérité économique, et favoriser des sociétés pacifiques, justes et sans exclusion. Les 17 objectifs et 169 cibles sont ambitieux, intégrés et interconnectés. Ils couvrent les dimensions essentielles du développement durable : les individus, la planète, la prospérité et la paix.

Le DPE est intégré à l’objectif 4 : « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. »  Il est spécifiquement mentionné dans la cible 4.2 : «  D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire. »

Cependant, réduire le DPE à un domaine de développement limiterait la capacité du DPE à transformer les individus et les sociétés. D’après le Directeur général de l’UNICEF Anthony Lake : « Nous savons maintenant qu’il faut plus que l’éducation pour que le cerveau d’un enfant se développe… beaucoup plus. »

« Ces nouvelles connaissances devraient provoquer une révolution dans notre manière de réfléchir et d’agir par rapport au développement de la petite enfance, » a écrit Anthony Lake dans son dernier article de blog.

Nous avons appris qu’un cerveau en développement avait besoin de plusieurs éléments : bonne santé, soins attentifs, protection, et enrichissement. En incorporant ces différents éléments à nos efforts pour le développement de la petite enfance, nous pouvons favoriser le potentiel de développement des jeunes enfants. En même temps, nous maximisons aussi l’effet multiplicateur du DPE sur plusieurs des objectifs mondiaux. Par exemple :

 

Objectif 1 : Éliminer la pauvreté

Il a été prouvé que le DPE était l’une des stratégies présentant l’un des meilleurs rapports coût-efficacité pour réduire la pauvreté. Tôt dans la vie, lorsque le cerveau a la capacité maximum de développer toute sa complexité, les enfants acquièrent les compétences qui les aideront à s’épanouir dans le contexte économique du 21e siècle.


Objectif 2 : Éliminer la faim et améliorer la nutrition

Les enfants qui bénéficient d’activités d’éveil et de compléments nutritionnels obtiennent de meilleurs résultats que ceux qui ne reçoivent que des compléments nutritionnels. L’impact de la nutrition est donc amplifié. De plus, les interventions de DPE atténuent les effets négatifs du stress et améliorent ainsi l’absorption des apports nutritionnels.


Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé

Les interventions de DPE tôt dans la vie prédisposent à une bonne santé tout au long de la vie. Elles peuvent permettre une incidence plus faible des maladies cardiovasculaires et non transmissibles et peuvent accroître le bien-être. Avec le DPE, non seulement les enfants survivent, mais en plus ils s’épanouissent.


Objectif 4 : Garantir l’apprentissage tout au long de la vie

L’apprentissage commence dès la naissance. Les interventions de DPE se sont avérées essentielles pour l’apprentissage futur, la réussite scolaire et la productivité. Une étude sur l’augmentation des inscriptions dans l’enseignement préscolaire dans 73 pays a révélé que les futurs salaires étaient plus élevés de 6 à 17 dollars des É.-U. par dollar investi, soit un gain potentiel à long terme de 11 à 34 milliards de dollars des É.-U.


Objectif 5 : Parvenir à l’égalité entre les sexes

Le lien entre le développement de la petite enfance et l’autonomisation économique des femmes est clair. L’augmentation des investissements pour apporter aux enfants des soins de qualité et abordables est associée à des possibilités plus importantes de promotion et d’autonomisation économiques des femmes.


Objectif 8 : Promouvoir un travail décent pour tous

La prise en charge adéquate des enfants constitue un élément essentiel du programme pour un travail décent. L’investissement dans la professionnalisation du personnel de la petite enfance  contribue au plein emploi et à la création d’emplois productifs, notamment pour les femmes.


Objectif 10 : Réduire les inégalités au sein des pays et d’un pays à l’autre

Les inégalités commencent souvent avant la naissance. Le DPE est un puissant facteur d’égalité. Les premières années de la vie d’un enfant offrent la possibilité de réduire les inégalités entre les enfants défavorisés à la naissance et les autres. Les enfants défavorisés qui bénéficient de services de DPE gagnent jusqu’à 25 % de plus une fois adultes que les enfants n’ayant pas bénéficié de ces services et rattrapent presque leurs camarades non défavorisés en matière de revenus.


Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Le DPE nécessite des espaces sûrs avec des caractéristiques durables, naturelles et en lien avec la nature, constituant ainsi un point d’entrée pour les villes et les établissements humains.


Objectif 12 : Établir des modes de consommation durables

Les programmes de DPE mettent en place des modes de consommation, des attitudes vis-à-vis de la protection de l’environnement et des pratiques comportementales qui contribueront à la préservation de l’environnement. Ce qu’apprennent les enfants reste tout au long de la vie.


Objectif 16 : Promouvoir des sociétés pacifiques

Les interventions relatives à la petite enfance ont le potentiel de promouvoir une neurobiologie saine, de favoriser la résilience chez les enfants et d’inculquer des valeurs et des comportements favorables à la réduction de la violence et à la paix. Il a été démontré que les interventions de DPE permettaient une baisse des taux de violence dans les foyers et une plus grande cohésion sociale au sein des communautés.


Objectif 17 : Renforcer les moyens de mise en œuvre du partenariat mondial

La mesure du développement de la petite enfance au niveau mondial, régional et national peut être un outil puissant pour revitaliser les partenariats internationaux. L’enquête en grappe à indicateurs multiples (MICS) de l’UNICEF fournit des données au niveau de la population permettant de mesurer la cible 4.2 des ODD.

Les investissements dans le développement de la petite enfance sont fiscalement intelligents, en raison de l’effet multiplicateur du DPE sur plusieurs objectifs. Mais ils sont également scientifiquement crédibles et moralement justes. Affirmons notre engagement vis-à-vis des objectifs mondiaux en donnant à chaque enfant un départ équitable dans la vie.

Pia Britto est conseillère principale en développement de la petite enfance à l’UNICEF.

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont annotés « obligatoire. »

Commentaires :

  1. Pendent plusieurs le préscolaire a été délaissé dans le plan développement du secteur de l’éducation dans beaucoup de pays .Cas du Bénin en est un exemple . Les financement des organismes internationaux sont allés prioritairement à l’enseignement primaire .Alors qu’il est connu de tous que la petite enfance est le socle de toute performance au cours primaire .Tout se joue avant six ans