Les Kids United à la rencontre des enfants de Côte d’Ivoire

Vendredi 6 octobre. Les Kids United, messagers de l’UNICEF, sont en Côte d’Ivoire dans le cadre de la tournée de lancement de leur troisième album, Forever United. Ils en ont profité pour visiter différents projets d’aide aux enfants, soutenus par l’UNICEF.

© UNICEF/UN0127714/Ivory CoastNilusi des Kids United, lors d’une visite à l’hôpital général de Koumassi, à Abidjan, où elle a rencontré des enfants malades.

Ils ont d’abord visité un centre d’éducation et de formation professionnelle pour les jeunes hors de l’école, dans la commune de Port Bouët à Abidjan, où des jeunes filles hors de l’école et des mères, apprennent un métier tels que la couture et la pâtisserie. Les Kids ont d’ailleurs mis la main à la pâte et ont préparé des madeleines avec les jeunes filles.

Gloria a été particulièrement touchée par la classe d’alphabétisation des mères : « J’ai été très touchée par les mamans qui sont de retour à l’école. Elles sont fortes et elles sont comme une famille. »

En Côte d’Ivoire, il y a toujours plus de deux millions d’enfants qui ne vont pas à l’école. « Bien que la Côte d’Ivoire ait rendu l’école obligatoire pour tous les enfants de six à seize ans, il y a toujours trop d’enfants qui ne vont pas à l’école et malheureusement, la majorité sont des filles », explique Aby Mze-Boina, chef de la section éducation pour l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Les enfants de Kids United ont également rendu visite à un groupe d’entraide pour les enfants qui vivent avec le VIH à l’hôpital général de Koumassi, où ils ont peint une grande fresque murale colorée, avec l’artiste peintre ivoirien, Sess Essoh. La Côte d’Ivoire a fait des progrès remarquables dans la lutte contre le VIH/SIDA au cours des dernières années, surtout pour prévenir la transmission du virus de la mère à l’enfant, mais le nombre d’enfants séropositifs qui ne sont pas traités reste élevé et les nouvelles infections sont en hausse chez les adolescents, notamment chez les filles.

© UNICEF/UN0127724/Ivory CoastGloria, des Kids United, peint une grande fresque murale colorée en compagnie d’enfants et de l’artiste invorien Sess Essoh à l’hôpital général de Koumassi, à Abidjan.

En rencontrant des jeunes vivant avec le VIH, les Kids United permettent de rappeler l’importance de la lutte pour mettre fin au VIH. Selon Nathalie Daries, chef de la section VIH et adolescents pour l’UNICEF en Côte d’Ivoire, cette visite permet également d’aider à vaincre les préjugés et de rappeler que les enfants qui ont le VIH peuvent tout de même vivre normalement : « Les enfants vivant avec le VIH peuvent grandir et s’épanouir comme tous les autres enfants tant qu’ils connaissent leur statut et prennent correctement et quotidiennement leurs traitements antirétroviraux. »

Les Kids ont également profité de leur visite pour inviter les jeunes Ivoiriens à joindre le mouvement U-Report, une plate-forme créée par l’UNICEF, accessible via SMS, Facebook et Twitter et qui permet aux jeunes de faire entendre leur voix.

Les Kids United poursuivent leur tournée de lancement du troisième album. Depuis 2015, Erza, Esteban, Gabriel, Gloria et Nilusi sont devenus messagers de l’UNICEF. Ils ont choisi de mettre leur voix et leur talent pour défendre les droits de chaque enfant. Une partie des bénéfices de leurs albums est versée à l’UNICEF pour venir en aide aux enfants à travers le monde.

Plus de photos disponibles ici

 

 

 

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont annotés « obligatoire. »