L’éducation est essentielle pour un avenir durable

Sur 1,8 milliard de jeunes dans le monde, 4 millions vivent en Syrie. La jeunesse de Syrie augmente et on estime qu’elle devrait bientôt dépasser 4 millions de personnes.

Ces foules de jeunes constituent une formidable occasion pour notre pays.

Pourtant, dans des pays comme la Syrie, où la crise fait rage depuis des années et a détruit un nombre considérable d’infrastructures, les jeunes doivent relever de terribles défis. Dans son sillage, la crise a démoli le système éducatif, entraîné la faim et les déplacements, gâché un grand nombre de possibilités, et bien d’autres choses encore.

Dans le monde entier, la Journée internationale de la jeunesse va se dérouler sous le thème : « Les jeunes construisent la paix ». Selon moi, l’éducation constitue le lien essentiel entre l’ensemble des 17 objectifs mondiaux destinés à ouvrir la voie d’un avenir durable et pacifique pour tous.

A man in a white shirt stands at the front of a class, surrounded by students.
Al NuktaLa ChangeMakers Academy a été fondée pour offrir aux filles un meilleur accès aux secteurs de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques.

Faute de mesures dédiées et d’investissement dans l’éducation en faveur des enfants et des jeunes, toute cette génération court le risque d’être façonnée par la violence, les déplacements et un manque croissant de possibilités. Une enquête U-Report de juin 2017 consacrée aux jeunes en déplacement indiquait que 68 % des 190 810 jeunes participants estimaient que la paix, la stabilité, la prospérité, les amitiés, le bonheur et la santé des sociétés sont tous menacés en l’absence d’éducation des jeunes. Il est en effet indéniable que, faute d’éducation, le monde connaîtra plus de conflits et traversera à l’avenir des cycles récurrents de violence.

En Syrie comme dans le reste du monde, l’éducation est menacée par les crises en cours et ces crises la rendent plus nécessaire que jamais. Les jeunes du monde entier sont conscients de la gravité de la situation, c’est pourquoi nous avons commencé à prendre les choses en main.

En 2016, j’ai cofondé la ChangeMakers Academy (l’Université des agents du changement) avec un groupe motivé de jeunes défenseurs de l’éducation. Elle a lancé son premier projet pilote avec le soutien du Fonds des Nations Unies pour la population en Syrie sous la forme d’un programme complémentaire pour l’éducation formelle enseignant le code informatique aux jeunes filles et leur offrant ainsi la confiance dont elles ont besoin pour proposer des idées innovantes. Cette initiative est née du besoin de combler le fossé entre les sexes dans les STIM : les secteurs de la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques.

 

Three young men smile as they look at a computer screen.
Al NuktaLa ChangeMakers Academy offre une lueur d’espoir aux jeunes, pris dans les tourments de la crise.

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons prendre conscience du besoin d’impliquer aussi bien les filles que les garçons dans le processus de construction de la paix. Pour cela, il est impératif de fournir aux deux sexes les mêmes chances en matière d’éducation. Par ailleurs, nous devons comprendre que la capacité d’innovation des jeunes est pratiquement infinie, pour peu que leurs initiatives soient soutenues.

En tant que défenseure mondiale des jeunes, à l’occasion de cette Journée internationale de la jeunesse, j’appelle mes homologues du monde entier à se joindre aux efforts visant à rendre l’éducation plus accessible aux jeunes, y compris les plus vulnérables, afin que nos sociétés soient plus pacifiques, justes et prospères.

Salam, 23 ans, est une ancienne stagiaire du blog La voix des jeunes, qui affirme être « une citoyenne du monde, et entrepreneuse en devenir, œuvrant avec passion pour construire un avenir durable pour les jeunes de Syrie ». Découvrez ses autres articles.

 

En savoir plus sur La Voix des Jeunes

 

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont annotés « obligatoire. »

Commentaires :

  1. Vraiment l’UNICEF est une aide humanitaire mondiale sur tous le plan, que le bon Dieu vous bénisse.

  2. C’est une très bonne initiative. Je t’encourage d’aller loin, félicitations