Héros des toilettes

Tous les jours dans le monde, des enfants se comportent en véritables héros. Les enfants comprennent toute l’importance des toilettes, et contrairement aux adultes, ils n’ont pas peur d’en parler !

Un peu partout, des enfants suscitent des changements dans leurs villages en demandant qu’on y installe des toilettes ou en montrant à leurs frères et sœurs comment les utiliser. Ils sont nombreux à en parler autour d’eux pour souligner à quel point les toilettes sont primordiales.

Ces enfants sont des héros, et en cette Journée mondiale des toilettes, ce sont eux que nous célébrons.

 

 

#Hérosdestoilettes
UNICEF Connect#Hérosdestoilettes

Prenons Ram, par exemple. Petit garçon de 10 ans qui vit à Delhi, en Inde, il est un véritable héros des toilettes parce qu’il fait de sa propre expérience, la manque d’accès à des toilettes, pour militer en faveur de l’utilisation de ces dernières dans sa communauté. Ram et ses amis ont du pain sur la planche, car près de la moitié de la population en Inde, soit près de 564 millions de personnes, n’utilise pas de toilettes.

.

 

 

 

 

#Hérosdestoilettes
UNICEF Connect #Hérosdestoilettes

Au Nigéria, Maimuna Idris, 12 ans, se comporte elle aussi en héroïne. Élève au projet scolaire Espaces sûrs de l’UNICEF dans le camp de déplacés de Muna Garage, à Maiduguiri, dans l’État de Borno, elle pense, comme bon nombre d’enfants de son âge, que tout le monde a besoin de toilettes, non seulement pour rester propre, mais aussi pour préserver une certaine intimité. Et elle a bien raison. Dans le monde, ils sont environ 2,4 milliards (soit un être humain sur trois !) à ne pas utiliser des toilettes convenables à un assainissement amélioré.

 

 

 

#Hérosdestoilettes
UNICEF Connect #Hérosdestoilettes

Âgée de 12 ans, Aila Mustafa vit dans le sud du Pendjab. « Quand on est une héroïne des toilettes, on explique aux gens qu’il ne faut plus déféquer à l’air libre si l’on veut empêcher les maladies de se répandre », affirme-t-elle. Non seulement c’est une héroïne parce qu’elle en parle autour d’elle, mais aussi parce qu’elle insiste : les toilettes sauvent des vies ! Nous le savons bien, quand les gens font leurs besoins à l’air libre, ils répandent des maladies qui tuent des enfants. Chaque jour, la diarrhée, une maladie liée à l’eau sale, à un assainissement inadéquat et à une mauvaise hygiène, fait plus de 800 victimes parmi les enfants de moins de cinq ans.

 

 

 

#Hérosdestoilettes
UNICEF Connect #Hérosdestoilettes

À l’âge de 12 ans, Mawangi Nywage, qui vit à Gambela, en Éthiopie, est une héroïne dans sa ville. La voici, une cape sur les épaules, déguisée en Spiderman. Pour les filles de son âge, les toilettes ne sont pas seulement importantes pour l’assainissement et l’hygiène, mais aussi pour la sécurité. Trop de jeunes filles et de femmes passent des heures chaque jour à chercher des toilettes ou attendent après la tombée de la nuit pour faire leurs besoins dans les champs ou les buissons. Or, cette longue attente peut engendrer des désagréments et des maladies.

 

 

Autant de SUPER héros des toilettes que nous célébrons en cette Journée mondiale des toilettes, eux et l’avenir plus radieux (et plus propre !) qu’ils préparent pour chaque enfant.

Ces enfants vivent en Inde, en Indonésie, au Nigéria, en Éthiopie et au Pakistan, cinq pays qui à eux seuls représentent les trois quarts de la population mondiale pratiquant la défécation à l’air libre. Toutefois, la défécation à l’air libre ne se limite pas à ces pays. En fait, au moins une personne sur dix dans 46 pays de la planète n’utilise pas de toilettes.

Qu’on utilise des toilettes ou non, on a tous un rôle à jouer pendant la Journée mondiale des toilettes. Célébrons tous ensemble ces héros des toilettes en diffusant des photos et des histoires grâce au hashtag #Herosdestoilettes. Si vous connaissez quelqu’un qui mérite d’être félicité à cette occasion, demandez-lui de prendre une pose de super héros, photographiez-le et diffusez votre cliché sur les médias sociaux grâce au hashtag #Hrosdestoilettes.

Philippa Lysaght est chargée de la communication dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, WASH, Division de la communication, UNICEF.

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont annotés « obligatoire. »