Dessins de Douma

La vie de « Bebo » a été écourtée par la guerre, mais sa voix continuera de se faire entendre.

L’intensification des combats en Syrie en janvier 2018 aurait coûté la vie à 59 enfants. Début février, des dizaines d’enfants auraient été tués et de nombreux autres blessés par des actes d’une violence inouïe dans plusieurs régions du pays, et cette escalade de la violence ne semble pas près de s’arrêter.

Tous ces enfants avaient des rêves et des talents qu’ils n’auront jamais la chance de réaliser pleinement, à l’instar de « Bebo », une jeune artiste en herbe de 14 ans, tuée en janvier dans la région de la Ghouta orientale. Sa famille, en deuil, a montré ses dessins à l’UNICEF. Ils témoignent de l’étendue du talent artistique de la jeune fille et de la souffrance des enfants qui grandissent dans un contexte de guerre et de destruction.

Les enfants comme « Bebo » sont les premières victimes de ces guerres dont ils ne sont absolument pas responsables, mais qui leur coûtent la vie et condamnent leur famille au chagrin.

Ces enfants ont été réduits au silence, mais leur voix continuera d’être entendue. Leur message est notre message.

  • Il est primordial de protéger les enfants en toutes circonstances, conformément au droit international humanitaire.
  • Bafouer ce droit est le crime le plus odieux qui soit et met notre avenir à tous en péril, et pas seulement celui des enfants.

 

Note : nous avons utilisé le nom d’artiste de la jeune fille, « Bebo », afin de protéger son identité et celle de sa famille. Elle avait 14 ans lorsqu’elle a été tuée.

 

Dessin réalisé à la main représentant une femme de dos tenant un miroir.
©UNICEF/Syria/2018/”Bebo”

Dessin réalisé par « Bebo » représentant une femme se regardant dans un miroir.

 

 

Des bâtiments endommagés dessinés à la main
©UNICEF/Syria/2018/”Bebo”

Dessin réalisé par « Bebo » représentant un vieux quartier de Damas.

 

 

Portrait d’une jeune fille portant un pendentif en forme d’étoile, une larme perlant à l’œil gauche.
©UNICEF/Syria/2018/”Bebo”

Dessin réalisé par « Bebo » représentant une jeune fille une larme à l’œil.

 

 

Illustration réalisée au crayon de papier représentant du parquet, une chaise et une ampoule à l’intérieur d’un cadre en forme de cœur portant la légende : « Tu vis ici. »
©UNICEF/Syria/2018/”Bebo”

Dessin réalisé par « Bebo » représentant un cœur humain renfermant une cellule meublée d’une chaise et d’une ampoule, accompagné de la légende « Tu vis ici. ».

 

 

Dessin réalisé à la main représentant un œil de femme et des doigts tatoués au henné au premier plan.
©UNICEF/Syria/2018/”Bebo”

Dessin réalisé par « Bebo » représentant un œil de femme maquillé de manière traditionnelle avec du khôl ainsi que des doigts dont la pointe a été tatouée au henné.

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont annotés « obligatoire. »