Cinq points essentiels sur l’eau

L’eau. L’eau est la source de la vie pour tous les humains et notre planète. Sans eau, nous n’existerions tout simplement pas. L’accès à l’eau est le droit de la personne le plus  élémentaire et le plus fondamental et il est menacé.

Le Rapport sur les risques du Forum économique mondial vient juste d’être publié et il place l’eau au rang des trois grands problèmes internationaux qui touchent les populations, dépassent les frontières et se propagent aux activités industrielles. La crise de l’eau a toujours représenté une importante menace au niveau mondial et, cette année, elle est passée de « risque pour l’environnement » à « risque social ».

Nous connaissons tous l’importance de l’eau pour la survie et le développement de  la population et de la planète mais, souvent, nous ne connaissons pas les chiffres exacts ou la gravité réelle de la crise. Voici cinq points essentiels pour vous aider à vous y retrouver dans un des problèmes les plus urgents de la planète :

  • 663 millions de personnes n’ont toujours pas accès à des sources d’eau améliorées, c ‘est-à-dire à une source d’eau protégée de la contamination
  • 530 millions d’enfants vivent dans des régions à risque d’inondation extrêmement élevé, la grande majorité d’entre elles se trouvant en Asie.
    • Les inondations posent un danger pour la survie et la croissance des enfants par le biais de  menaces directes comme la noyade, le déplacement et la séparation des familles.
    • Les inondations endommagent les installations sanitaires ce qui peut provoquer une contamination  des réserves en eau.
    • Les inondations endommagent les installations sanitaires ce qui peut provoquer une contamination  des réserves en eau.
  • 800 enfants âgés de moins de cinq ans meurent chaque jour de la diarrhée à cause de l’absence d’eau salubre, d’assainissement et de conditions d’hygiène de base.
  • 160 million d’enfants vivent dans des régions où le risque de sécheresse est extrême.
    • Les sécheresses ont  de nombreux effets, particulièrement sur les familles et les communautés défavorisées : les récoltes devenant insuffisantes, le bétail meurt et les revenus diminuent, ce qui conduit à l’insécurité alimentaire et à la montée des prix des denrées alimentaires.  Les enfants sont les plus vulnérables à ces effets et, par conséquent, sont souvent atteints de sous-nutrition et de diverses autres maladies. .
  • 3 à 5 jours. C’est en moyenne le nombre de jours pendant lesquelles un humain peut survivre sans boire une seule goutte d’eau

Ces chiffres sont alarmants mais une action est en cours dans le monde entier pour assurer à tous un meilleur accès à des sources d’eau potable améliorées.  En 2014, l’UNICEF a pourvu 14 millions de personnes en sources d’eau potable améliorées et plus de 11 millions en assainissement amélioré. En période de crise, les interventions de l’UNICEF lors de situations d’urgence ont profité à 18 millions de personnes pour l’eau potable et à plus de 4 millions pour des opérations d’assainissement, ce qui équivaut à apporter une aide à une population dépassant en nombre celles de Londres, New York et Paris réunis.

Ces réalisations montrent que le changement est possible et que l’accès universel est à portée de main. Alors que nous poursuivons notre action en 2016, nous continuons de nous efforcer d’aider d’abord les enfants les plus vulnérables, poursuivant ainsi nos progrès vers l’accès universel à l’eau et à l’assainissement pour tous.

Philippa Lysaght est chargée de la communication dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, WASH, Division de la communication, UNICEF.

 

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont annotés « obligatoire. »