Ce que vous devez savoir sur le virus Zika

Le virus Zika se propage vite et loin – et c’est maintenant une urgence de santé publique dans de nombreuses régions d’Amérique latine et des Caraïbes. Il n’existe pas de vaccin contre la maladie. Voici ce que vous devez savoir.

Comment les gens contractent-ils le virus Zika ?

Le virus Zika se transmet à l’homme par la piqûre d’un moustique Aedes infecté et il peut également être transmis par voie sanguine. On examine encore la possibilité d’une infection par voie sexuelle dans certains cas.

 

Si vous présentez des symptômes ou que l’on confirme que vous êtes infecté par le virus, aidez les membres de votre famille à éviter de se faire piquer à leur tour par des moustiques.

Comment puis-je me protéger ?

Des mesures toutes simples peuvent réduire le risque de se faire piquer par des moustiques porteurs du virus Zika. On peut par exemple utiliser des produits insectifuges ou couvrir la plus grande partie du corps possible avec des vêtements longs, de couleur claire.


Pas de moustiques, pas de Zika ! En éliminant les endroits où les moustiques peuvent se reproduire et en installant des moustiquaires sur les portes et fenêtres, on peut également aider à assurer la sécurité de son environnement.

 

Comme les moustiques piquent pendant la journée, la sieste des nourrissons, des femmes enceintes et de toutes les personnes atteintes par le virus Zika doit se faire à l’abri d’une moustiquaire.

 


Comment lutte-t-on contre le virus Zika ?

Il n’existe aucun vaccin ou traitement spécifique actuellement contre la maladie. En cas d’aggravation des symptômes, le malade doit obtenir des conseils et des soins médicaux.

 


Les femmes enceintes doivent-elles s’inquiéter du virus Zika ?

Les spécialistes de santé publique pensent qu’il y a de fortes chances qu’il y ait un lien entre le virus et la flambée actuelle de microcéphalie au Brésil. Si vous êtes enceinte ou si vous prévoyez de devenir enceinte, veillez en particulier à vous protéger contre les piqûres de moustiques et à parler avec votre agent de santé. Bien qu’il n’existe encore aucune preuve concluante du lien entre le virus Zika et les microcéphalies, la situation est suffisamment alarmante pour justifier la prise de mesures immédiates.


Qu’est-ce qu’une microcéphalie ?

Un bébé atteint de microcéphalie, une affection rare, a une tête anormalement petite parce que son cerveau ne s’est pas développé normalement dans l’utérus. Les bébés et enfants atteints de microcéphalie souffrent souvent de problèmes de développement cérébral en grandissant. La communauté scientifique continue à examiner la question, pour savoir si la multiplication des cas de microcéphalie au Brésil est directement liée à l’épidémie du virus Zika. 

Que fait l’UNICEF ?

L’UNICEF contribue à limiter la propagation du virus Zika et son impact sur les enfants et leurs familles, en particulier dans les communautés les plus défavorisées. Nous travaillons en collaboration avec les gouvernements pour mobiliser les communautés afin qu’elles se protègent contre l’infection et nous demandons une aide de 14 millions de dollars des É.-U. pour répondre aux besoins humanitaires immédiats des communautés touchées.

Ces fonds serviront à aider à fournir aux communautés – près de 200 millions de personnes – les informations dont elles ont besoin pour se protéger du virus. Vous pouvez obtenir d’autres renseignements sur notre appel ici : http://www.unicef.org/appeals/Zika_response.html

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont annotés « obligatoire. »

Commentaires :

  1. Je pense que le secteur de la santé a besoin de l’attention.surtout pour les pays moins avancés.PAM.parmi Lesquels Haiti .je suis concerné par ce problème qui nous habite depuis toujours.nous avons le sentiment d’urgence pour faire face à ce virus zona.