5 faits sur les mains, l’eau, le savon et les excréments !

Seriez-vous prêt à manger sur la cuvette des toilettes ? Évidemment non ! Mais pourquoi ? Non seulement parce que c’est dégoûtant, mais aussi parce que cela peut provoquer toutes sortes de maladies.

Lorsque les microbes contenus dans nos excréments entrent en contact avec nos mains, les ennuis commencent. Pire encore, si on ne se lave pas les mains, les microbes peuvent passer de nos mains à la nourriture que nous allons manger, puis dans notre bouche et dans notre organisme où ils feront des ravages.

C’est pourquoi nous célébrons aujourd’hui l’une des interventions sanitaires les plus efficaces et les moins chères : le lavage des mains. Lorsqu’un enfant se lave les mains au savon avant de manger et après être allé aux toilettes, il prévient la propagation de maladies mortelles.

Voici cinq faits qui illustrent combien un geste aussi simple que se laver les mains peut être important :

  • Un gramme d’excrément contient près de 100 milliards de bactéries ;
  • Quand un enfant se lave les mains au savon après être allé aux toilettes ou avant de manger, il réduit d’environ 40 % ses chances d’être atteint de diarrhée ;
  • Chaque jour, plus de 800 enfants meurent de diarrhée liée à une eau insalubre et à un assainissement et une hygiène insuffisants ;
  • Seule une personne sur cinq environ dans le monde se lave les mains après être allée aux toilettes ;
  • Le lavage des mains n’est efficace que s’il est pratiqué systématiquement. En d’autres termes, ça doit être une habitude

Les habitudes ne se créent pas en un jour, et la Journée mondiale du lavage des mains, le 15 octobre, est l’occasion d’adopter et de renforcer les comportements positifs en la matière.

Joignez-vous à l’UNICEF pour célébrer cette journée en partageant les messages clés, des images et des faits avec le hashtag #GlobalHandwashingDay.

 

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont annotés « obligatoire. »